8 mars : journée internationale des droits des femmes

Cette journée, trop souvent réduite à “la journée de la femme” est avant un temps pour saluer les luttes féministes des femmes depuis plus d’un siècle.

Les histoires de cette journée sont riches, multiples mais toutes soulignent le combat des femmes pour obtenir les mêmes droits que les hommes. voir ici > https://www.amnesty.fr/focus/8-mars-journee-internationale-des-femmes

Toutes ces histoires révèlent des parcours de femmes inspirantes, de femmes salariées,  ouvrières, cadres revendiquant des droits, luttant contre des stéréotypes qui contribuent à justifier la domination masculine dans tous les interstices de la société : à la maison, au travail, dans les loisirs…

Je pense ici à Clara ZETSKIN membre du parti social démocrate allemand, qui a proposé cette initiative en 1910, je pense à Kathrine SWITZER, première femme a voir couru un marathon en compétition, avec le dossard 261, en 1967. 

Evidemment, il y a les premières femmes engagées dans la vie politique, Suzanne Lacore, Irène Joliot-Curie et  Cécile Brunschvicg, ministres sous le Front populaire en 1936, alors qu’elles n’avaient pas le droit de vote qui est arrivé en France en 1944.

Je pense à toutes ces femmes, mais aussi à ces hommes qui se battent aussi pour l’égalité des droits.

Saluer l’histoire et les parcours militants permet de se placer dans une continuité et de porter fortement les combats à venir sur les droits sociaux, l’emploi, les salaires, les violences… la reconnaissance de la place des femmes dans la société.

Pour sensibiliser... des coloriages pour enfant