Le tram T1 avance : adoption du protocole financier

Le tram à Noisy, une longue histoire…

Historiquement, un grand nombre de tramways circulent dans Paris, puis en proche banlieue (notamment dans l’ancien département de la Seine) et précédent le métro de plusieurs décennies. Ce réseau a fonctionné entre 1855 et 14 mars1937 à Paris2 et le 14 août1938 en proche banlieue

Ce projet, pourtant déclaré d’utilité publique en février 2014 et inscrit au contrat de plan Etat-Région, était au point mort faute de financements. La position de la mairie de Noisy-le-Sec, vent debout contre la partie du projet sur son territoire, était aussi pour beaucoup dans cette situation. 

Aujourd’hui, après d’âpres débats et une mobilisation constante du Président et des élu.es départementaux.ales, notamment Corinne Valls administratrice du STIF (vœux en CA du STIF et au Conseil départemental, courriers à la Ministre des Transports, au Préfet de Région, à la Présidente de la Région, etc.), nous aboutissons à un protocole qui permet enfin le lancement des travaux.

Retour sur un projet 

Le projet vise à prolonger le tramway T1 depuis le terminus actuel de Noisy-le-Sec (93) jusqu’à la gare de Val de Fontenay à Fontenay-sous-Bois (94).

La ligne complète du tramway T1 de Asnières – Gennevilliers Les Courtilles jusqu’à Val de Fontenay totalisera 25 km. Pour garantir la régularité sur l’ensemble du tramway T1, l’exploitation de la ligne se fera donc en deux arcs : l’arc Ouest entre Bobigny et Asnières Gennevilliers Les Courtilles, et l’arc Est entre Bobigny et Val de Fontenay. Dans le cadre du projet T1 de prolongement du tramway T1 vers val de Fontenay, un double terminus à Bobigny – Pablo Picasso sera donc construit pour assurer l’articulation entre les deux arcs.

Afin d’accueillir de nouvelles rames plus longues, les 4 stations existantes entre Bobigny-Pablo Picasso et Noisy-le-Sec seront réaménagées.

Le tracé du projet de tramway T1 entre Bobigny et Val de Fontenay traversera donc 6 communes : Bobigny, Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil, Rosny-sous-Bois, Fontenay-sous-Bois et concernera 2 Départements (Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne).

27 nouvelles rames seront mises en services sur l’arc Bobigny – Val de Fontenay. Chaque tramway aura une capacité d’accueil d’environ 200 personnes.

Le tramway permet une nouvelle répartition de l’espace public :

  • une plateforme dédiée au T1 sur la majorité du linéaire ;
  • des traversées piétonnes sécurisées ;
  • des larges espaces pour les piétons ;
  • des itinéraires cyclables sécurisés et continus ;
  • une circulation fluide et régulière du tramway ;
  • un cadre de vie amélioré, avec la mise en place d’un nouveau mobilier urbain
    esthétique et de qualité (bancs publics, candélabres…).

Côté plantations, le projet prévoit une augmentation du nombre d’arbres sur le périmètre du projet (+ 500 arbres), avec une diversification des essences, et un engazonnement de la plateforme du tramway sur certain secteur.

Les chiffres clés

  • Trafic prévisionnel d’environ 45 800 voyageurs par jour.
  • Un trajet d’environ 35 minutes entre Bobigny et Fontenay-sous-Bois.
  • 21 stations dont 15 nouvelles et 6 stations réaménagées.
  • 10,7 km dont 7,7 km de voies nouvelles.
  • Des correspondances avec l’actuelle ligne 5 du métro, le RER A et E et avec les futurs prolongements des lignes 11, 9 et 1 du métro, la ligne 11 Express (anciennement Tangentielle Nord) et la ligne 15 du Grand Paris Express.
  • De nombreux équipements publics desservis.

Visionner le débat au Conseil départemental

Découvrir le parcours du T1…